5.000 bikers du monde entier à Biarritz

Bienvenue à la 6ème édition de Wheels & Waves, avec toujours des innovations : belles mécaniques, ride, custom, et même surf alternatif…


En fait, on n’a pas vu le temps passer. La preuve, voici que pour la sixième fois roulent en direction de la Côte, les 5.000 motards de la Wheels & Waves, ce rassemblement des bikers du monde entier, qui se tient jusqu’au 18 juin, autour de la Cité de l’Océan.


Tout ce que le petit monde de la moto compte de fondus, pratiquants, amateurs, constructeurs, artisans, ou préparateurs sont à Biarritz pour cet événement répercuté sur toute notre planète. Vroom, vroom, on y va ?

Point de convergence de belles mécaniques, rencontre unique du ride et du custom, Wheels and Waves devient également au fil des années un rendez-vous surf alternatif. Ce n’est pas un hasard si l’événement a installé ses quartiers sur la Côte Basque et plus précisément à Biarritz, un lieu culte où est né le surf en Europe dans les années 60.


Biarritz bourdonne donc de passion et de beau, de glisse et d’esthétique. L’innovation fait partie de la fête. A l’image de la première moto électrique engagée sur le Run de la Punk’s Peak, en catégorie Superbike. Une envie des organisateurs du Wheels and Waves renouvelée chaque année pour faire de ces quelques jours un Think Tank Rock à ciel ouvert rythmé par des rendez-vous incontournables.

Trois contests sont prévus. On retrouvera le fameux collectif local SKOSS (pour Switched Kick Out Surf Syndicate) qui organise un contest ouvert à tous dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Le Log Invitationnal rassemblera un panel de longboarders confirmés, sous le soleil de la plage de la Milady, avec Tom Curren, Clovis Donizetti, Victoria Vergara, James Parry, Michelle des Bouillons, Robin Falxa, Mikey De Temple, Eden Saul, Nathan Sadoun… Une nouveauté cette année, sous forme de découverte, le BellyBoard est organisé avec la participation de John Isaac.


Côté concerts, on a commencé avec Ryder the Eagle puis Moon Duo, ce mercredi. Le lendemain Mr. TC et Optimo étaient sur scène. Le samedi 17 juin, on ne ratera pas : Brian Bent, Tom Curren, Rocco Deluca et Elliott Murphy. Enfin, le dimanche 18 juin, clôture avec Lemon Swell.


Au menu également : Punk’s Peak, ou l’art de parcourir en ligne droite les lacets du Jaïzkibel (vendredi 16 juin) ; Ride à travers le Pays Basque nord et sud, ou l’art de se perdre par bonheur (samedi 17 et dimanche 18 juin) ; Projection de films et de documentaires sur la moto et le surf (tous les jours).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *